suivre
jeudi, 18 septembre 2014 00:00

Afrocentricity International exige que le gouvernement haitien cesse d’attaquer l’ancien Président Jean-Bertrand Aristide et le Mouvement Lavalas!

Écrit par

De faҫon tout à fait incroyable, le leader contemporain le plus populaire d’Haiti, et à qui l’on doit d’avoir élevé la dimension Pan-Africaine et Afrocentrique de la nation haitienne, est l’objet d’attaques orchestrées par l’élite politique.

En effet, depuis le 21 Août, jour où des policiers lourdement armés et masqués se sont présentés devant sa résidence où les attendaient des centaines de ses partisans, les rapports entre les autorités haitiennes et l’ancien président sont devenus tendus. Mais le Président Aristide n’est pas responsable de cette dégradation; cette dernière, en fait, est due à la faiblesse du gouvernement actuel, et à sa peur de voir le Mouvement Lavalas, fondé par le Président Aristide, revenir au pouvoir.
Depuis son retour d’Afrique du Sud en 2011 où il vivait en exil, et apprit à parler zoulou couramment, le Président Artistide s’est abstenu de faire de la politique. Et pourtant, il a déjà été convoqué quatre fois au tribunal. Il est en fait en train de construire une faculté de médecine pour Haiti. C’est sa passion et sa mission actuelle. Pourquoi donc une nation ferait-elle un usage politique d’affaires légales afin d’affaiblir son citoyen international le plus important? Cela revient à se tirer une balle dans le pied.
Plutot que d’embrasser le Président Aristide, le premier leader haitien élu démocratiquement, le gouvernement, avec le soutien du gouvernement américain, tente de le harceler et de le persécuter. En outre, des milliers de membres de Lavalas ont été tués, mutilés, et emprisonnés après le coup. Quels sont donc les intérets que ces attaques contre la réputation du plus grand leader contemporain servent?
Afrocentricity International tient à protester publiquement contre cette tactique visant à réduire la capacité d’action du Président Arisitide, en empêchant que la liberté gagne du terrain en persécutant le fondateur du Mouvement Lavalas. Quand Président Aristide et sa famille retournèrent chez eux après leur exil, tous ceux et toutes celles qui sont épris de paix et de liberté imaginaient qu’Haiti s’était engagée dans la voie morale de la restauration de la prospérité et du bonheur. Le Président promit d’oeuvrer dans le domaine éducatif et d’inclure tous les Haitiens dans le processus démocratique, et c’est ce qu’il a fait. Il ouvrit l’UNIFA, l’université de la Fondation Aristide, qui compte maintenant près de 100 étudiants. Ceux-ci sont formés en droit, médecine, et en soins infirmiers. Célébrons, au lieu d’essayer de la détruire, l’oeuvre de Jean-Bertrand Aristide.
Afrocentricity International encourage toutes ses divisions, sur chaque continent, à soutenir notre demande pour que les attaques, légales et personnelles, contre la famille Aristide, cessent. Il n’existe pas de raison pour laquelle le gouvernement haitien devrait chercher à placer la famille Aristide dans une situation de crise permanente. Nous demandons au peuple haitien de continuer à soutenir la justice, la liberté, la paix, et Maat! Herekh! Herekh! Président Jean-Bertrand Aristide. L’Unité est notre But, la Victoire est notre Destinée!

Lu 10080 fois Dernière modification le samedi, 27 septembre 2014 17:36

Online

Nous avons 218 invités et aucun membre en ligne

Login